Etudes territoriales

Etude prospective « vision d’avenir 2030 »

Cette étude est destinée à élaborer une vision d’avenir durable et partagée du développement du territoire à l’horizon 2030.

Cette étude devra permettre de lier de façon coordonnée et optimisée :

  • l’habitat, l’économie, les grands équipements ;
  • les transports publics, les transports individuels motorisés, les mobilités douces, le transport de marchandises et la logistique, les nœuds multimodaux ;
  • les paysages et réseaux écologiques.

La transition énergétique et la lutte contre le changement climatique seront également intégrées dans ces réflexions.

Un socle commun de référence pour les politiques sectorielles (mobilité, économie, habitat…) sera ainsi établi.

Cette étude a été confiée au bureau d’études ACADIE. Elle a démarré à l’automne 2016 et se poursuivra jusqu’à mi-2017.

Etude économique

L’objectif de cette mission est de se doter d’une stratégie d’intervention économique adaptée au tissu économique du territoire à l’échelle de la nouvelle agglomération.

Cette stratégie devra permettre de définir et mettre en œuvre des actions pertinentes et cohérentes en matière d’aménagement du territoire, d’accompagnement et de marketing territorial. Cette politique devra contribuer au développement des entreprises déjà implantées et à la création de nouvelles entreprises.

Cette étude est menée par le cabinet CMN Partners. Elle a débuté à l’automne 2016 et se poursuivra jusqu’à mi-2017.

Etude transport –mobilité

Cette étude a pour but de définir les principes d’organisation future des mobilités (tous types) au sein de Saint-Louis Agglomération qui sera autorité organisatrice de la mobilité.

Les principaux enjeux de cette nouvelle organisation sont d’optimiser les connexions avec les territoires et pays voisins, de favoriser l’usage coordonné de tous les modes de déplacements en cohérence avec l’armature urbaine et économique.

L’objectif est de déboucher sur la définition d’une politique de mobilité avec une définition d’actions et de leur phasage.

Cette étude a été confiée au bureau d’études TRANSAMO. Elle a démarré fin 2016 et se poursuivra jusqu’à fin 2017.