Au Conseil de Communauté

Le Conseil de Communauté s’est réuni le mercredi 29 novembre 2017.

Les élus se sont prononcés notamment sur :

  • l’avenir du service de transport à la demande,
  • le choix des compétences exercées par Saint-Louis Agglomération.

 

Du nouveau pour le transport à la demande

Le Service de Transport à la demande créé dans le secteur Porte du Sundgau par l’ancienne intercommunalité va être étendu au Pays de Sierentz à partir du 1er janvier 2018.

Ce choix des élus est l’aboutissement d’une réflexion menée par Saint-Louis Agglomération et nourrie par une étude de transport et mobilité qui a permis de faire un diagnostic et de définir un projet de restructuration du réseau de transport urbain.

 

Quels tarifs ?

Actuellement, les usagers paient 2 € pour une course sur le territoire de l’ancienne Communauté de Communes de la Porte du Sundgau et 3 € au-delà.

Avec l’extension du service au Pays de Sierentz, le tarif de 2 € s’appliquera pour un trajet dans tout le périmètre de Saint-Louis Agglomération et celui de 3 € pour une course à destination ou au départ d’un point situé hors de notre communauté d’agglomération.

Renseignements : rubrique Au quotidien > Mobilité > Transport à la demande

 

 

Quelles compétences pour Saint-Louis Agglomération ?

Depuis sa création le 1er janvier 2017, Saint-Louis Agglomération a continué d’assurer toutes les compétences optionnelles des anciennes intercommunalités (Communautés de Communes du Pays de Sierentz, de la Porte du Sundgau et Communauté d’Agglomération des Trois Frontières) : petite enfance, protection de l’environnement…

Elle disposait d’un an pour choisir les compétences qu’elle garderait.

L’heure du choix étant arrivée, les élus ont retenu quatre compétences optionnelles :

  • la création et l’aménagement de voirie et de parcs de stationnement d’intérêt communautaire,
  • la préservation et la mise en valeur de l’environnement (lutte contre les nuisances sonores, contre la pollution de l’air, soutien aux actions pour la maîtrise de l’énergie),
  • la construction et l’entretien d’équipements culturels et sportifs,
  • l’action sociale d’intérêt communautaire.

 

L’intérêt communautaire, qu’est-ce que c’est ?

L’intérêt communautaire permet de dire qui fait quoi dans l’exercice d’une compétence, de répartir entre les intercommunalités et les communes les actions et services qu’elles vont chacune assurer. Dans les communautés d’agglomération, c’est le Conseil Communautaire qui définit l’intérêt communautaire.

Les élus ont ainsi décidé quels équipements et services seront gérés par Saint-Louis Agglomération.


Quels changements dans votre vie quotidienne ?

  • Dans le domaine de l’action sociale d’intérêt communautaire :
    • les relais assistantes maternelles, tout comme les multi-accueils « Les trois Cygnes » à Landser, « Les Lucioles » à Sierentz, « Les Loustics » à Ranspach-le-Bas et « Tom Pouce » à Hagenthal-le-Bas resteront gérés par Saint-Louis Agglomération ;
    • c’est le cas également des animations jeunesse existantes (centres de loisirs sans hébergement, séjours, activités pendant les vacances scolaires).
  • Dans le domaine de la santé : la Maison de santé de Folgensbourg reste aussi dans le giron de la communauté d’agglomération.
  • Personnes âgées, dépendance et handicap : la Maison du Lertzbach, le soutien financier à la construction des EHPAD (établissements d’hébergement pour personnes âgées dépendantes), la participation aux pôles gérontologiques, aux actions pour le maintien à domicile et en faveur des personnes handicapées restent elles aussi du ressort de Saint-Louis Agglomération.
  • Elle assurera également la gestion de différents équipements culturels et sportifs : la piscine couverte, la salle multisports et le cosec à Village-Neuf, le centre nautique Pierre-de-Coubertin à Saint-Louis, le cosec de Hésingue et la médiathèque « La Citadelle » à Sierentz.
  • Dans le domaine de la voirie, la communauté d’agglomération s’occupera notamment de différents axes et parcs de stationnement (à l’ouest de la gare de Saint-Louis, gare de Bartenheim, gare de Sierentz), de l’entretien de la passerelle des 3-Pays, de la mise en place de bornes de recharge pour véhicules électriques, des pistes cyclables, des sentiers pédestres compris dans le schéma communautaire des sentiers pédestres…

Pour en savoir plus : les délibérations peuvent être consultées au siège de Saint-Louis Agglomération aux heures d’ouverture.

 

Retour à la liste