Coup d’envoi pour le projet « Trois pays à vélo »

Cyclisme par-delà les frontières dans la périphérie de Bâle

A l’occasion du démarrage du projet « Trois pays à vélo », des représentants allemands, français et suisses se sont réunis lundi 5 novembre 2018 à l’Hôtel de ville de Lörrach pour signer la convention mettant ainsi en œuvre le projet soutenu par des fonds européens.

Un nouveau projet transfrontalier à destination des touristes et des habitants est lancé par l’Eurodistrict Trinational de Bâle (ETB) : « Trois pays à vélo ».

L’objectif de cette initiative est de mieux valoriser la diversité culturelle et naturelle de la région des trois frontières auprès des cyclistes. De nombreuses mesures sont prévues par l’ETB dans le cadre du projet « Trois pays à vélo » :
trois boucles cyclables transfrontalières allant de 50 à 200 km viendront compléter le réseau cyclable existant,
une carte cyclable transfrontalière ainsi qu’un site internet multilingue seront créés,
– les services pour les cyclotouristes le long des nouveaux itinéraires seront améliorés.

Pas moins de 27 partenaires participent à ce projet. Aux côtés des offices de tourisme se trouvent les cantons, les villes et les communes de la région trinationale, dont Bâle-Ville et Bâle-Campagne, le Landkreis de Lörrach et Saint-Louis Agglomération.

 

Ensemble ils s’engagent pour promouvoir le cyclotourisme et ainsi améliorer l’attractivité et la qualité de vie dans la région aussi bien pour les habitants à la recherche de quiétude que pour les cyclotouristes. « Il s’agit d’une immense opportunité pour le tourisme dans l’agglomération trinationale de Bâle », a expliqué Mike Keller, Président de l’ETB et Gemeindepräsident von Binningen. « Grâce à l’implication de partenaires sur l’ensemble du périmètre de l’Eurodistrict Trinational de Bâle ce projet permettra de faire de notre région une destination attractive pour les cyclotouristes d’ici et d’ailleurs ». « Ce projet rapproche non seulement nos citoyens, mais permet surtout aux touristes de mieux comprendre la région et de la découvrir du point de vue d’un cycliste », a remarqué Marion Dammann, Landrätin du Landkreis Lörrach.

L’Union Européenne reconnaît également le potentiel de ce projet et le cofinance via le programme INTERREG V Rhin Supérieur (Fonds Européen de Développement Régional). Le projet est également soutenu, côté suisse, par la Confédération suisse dans le cadre de la Nouvelle Politique Régionale (NPR) et les cantons de Bâle-Ville, de Bâle Campagne, d’Argovie et de Soleure ainsi que la ville de Rheinfelden. « C’est grâce à des projets comme celui-ci que l’on créé des passerelles entre les pays et que l’on rend plus visible l’Europe ainsi que notre région trinationale », a constaté Manuel Friesecke, secrétaire général de la Regio Basiliensis.

Retour à la liste