Compostage et jardinage au naturel

Dans la nature, les végétaux morts se décomposent et se recyclent à l’infini. Le compostage reproduit le cycle naturel de la matière. C’est un processus de décomposition des résidus végétaux (matières organiques), de cuisine et de jardin par des micro-organismes (bactéries, champignons) présents dans la nature.

Pourquoi composter ?

Le compostage permet de diminuer le volume du contenu de nos poubelles et limiter ainsi l’augmentation des coûts d’élimination des déchets.

Ce procédé permet également au jardinier d’obtenir un compost de qualité, destiné à fournir des éléments nutritifs aux plantes.

Compostage individuel

Tous les déchets organiques sont compostables, pourvu qu’ils ne soient ni pollués, ni toxiques :

  • Les déchets de cuisine : épluchures, fruits et légumes abîmés, laitages, croûtes de fromage, coquilles d’œufs, marc de café, filtres, pain, restes de repas…
  • Les déchets de maison : mouchoirs en papier, essuie-tout, cendres de bois, sciures, copeaux…
  • Les déchets de jardin : fanes de légumes, tontes de pelouses, feuilles, petites tailles de haies et d’arbres, broussailles, fleurs fanées, plantes…

Pour réussir son compost, il est nécessaire de mélanger les déchets secs (feuilles mortes, herbes sèches…) avec des déchets humides (épluchures, reste de repas…). Il est également important d’aérer et de brasser les déchets à l’aide d’une fourche, surtout en été au moment où la décomposition est la plus importante.

Le compost obtenu peut être utilisé au pied des plantations, sur le gazon ou dans les bacs à fleurs.

La pratique du compostage peut se faire de 2 façons :

  • En tas, à même le sol
  • Dans un composteur en bois ou en plastique : cette méthode nécessite moins de place et met le compost à l’abri des excès climatiques et des animaux.

composteur domestique plastique vertSaint-Louis Agglomération propose des composteurs en plastique recyclé au prix de 15€. Chaque composteur est vendu avec une notice de montage et accompagné de conseils d’utilisation.

Vous pouvez venir récupérer votre composteur au centre technique de Village-Neuf (bureaux situés à côté de la déchetterie), aux pôles de proximité d’Attenschwiller et Sierentz ou directement dans certaines mairies (Bartenheim, Buschwiller, Hésingue et Kembs).

 

Compostage collectif

Vous habitez en immeuble et vous souhaitez composter vos déchets de cuisine ? Il existe une solution : le compostage en pied d’immeuble. Il s’agit de mettre en place un lieu dédié au compostage au pied d’un immeuble (au niveau d’un espace vert) pour que chaque résident puisse y déposer ses déchets de cuisine. Le site est géré directement par les habitants avec l’aide de l’animatrice de Saint-Louis Agglomération.

Saint-Louis Agglomération propose un accompagnement gratuit aux immeubles intéressés par la mise en place d’un site de compostage collectif, installe le matériel et assure le suivi du projet.

Pour plus d’informations, merci de consulter la plaquette de présentation du compostage collectif

Vous souhaitez vous lancer ? Il suffit de remplir et de retourner la Demande d’accompagnement.

Lombricompostage

lombricomposteurVous habitez en appartement ou dans une maison sans espace vert ? Le lombricomposteur est fait pour vous !

Le lombricomposteur est un composteur amélioré qui fonctionne grâce à l’action des vers. C’est une boîte en plastique dans laquelle vous déposez les déchets de cuisine qui seront transformés en compost par les vers. Le lombricomposteur peut se placer à l’intérieur de votre habitation (cuisine, garage, buanderie, cave) ou à l’extérieur dans certaines conditions (balcon, terrasse, véranda), tout en sachant que la plage idéale de température pour les vers est comprise entre 10 et 25°C.

Saint-Louis Agglomération propose des lombricomposteurs au tarif de 30€. Vous pouvez venir le récupérer directement au centre technique de Village-Neuf (bureaux à côté de la déchetterie).

 

Jardiner au naturel

Le jardinage au naturel est une pratique du jardin, repensée pour préserver les ressources, économiser l’eau et les efforts du jardinier. C’est aussi et surtout un jardinage sans produits chimiques !

Le paillage

Cette technique simple consiste à couvrir le sol avec une couche de végétaux : le paillis. Le paillage va protéger le sol et maintenir l’humidité. En fonction du type de paillis, il sera incorporé plus ou moins rapidement dans le sol pour l’enrichir en matière organique. Le paillage peut être réalisé entre les légumes dans le potager, au pied des arbres ou des haies, dans les parterres…

Il est possible de pailler avec différents matériaux en fonction des saisons :

  • Les feuilles mortes à l’automne pour couvrir le sol pendant l’hiver
  • Les tontes en été et au printemps
  • Des branchages, tailles de haies, fanes broyées à la tondeuse ou à l’aide d’un broyeur.

Le mulching

Le mulching est un système de coupe du gazon avec un avantage écologique, car il permet de redéposer l’herbe hachée sur le gazon sous forme de paillis qui nourrit et protège votre pelouse en retour, comme du compost. Le mulching permet donc d’entretenir votre gazon tout en évitant de ramasser l’herbe ensuite.

Pour plus d’informations et de conseils :

Le petit manuel des ressources au jardin (PDF)

Guide ADEME « faire son compost » (PDF)

Guide « lombricompostage » (PDF)