RGPD : Saint-Louis Agglomération se tient prête pour le 25 mai 2018 !

Le RGPD, c’est quoi ?

Le Règlement Général sur la Protection des Données est le nouveau texte européen de référence en matière de protection des données personnelles.

Qu’est-ce qu’une donnée personnelle ?

Information permettant d’identifier directement ou indirectement une personne physique (un nom, une photographie, une adresse mail, un numéro de téléphone, une adresse postale, une empreinte, une plaque d’immatriculation, un numéro de sécurité sociale, etc.).
   

Le RGPD, pourquoi ?

Le RGPD modernise et harmonise les règles en matière de protection des données personnelles pour s’adapter aux nouvelles réalités numériques.

Le RGPD, pour qui ?

Le RGPD s’applique obligatoirement à toutes les entreprises, collectivités et associations de l’Union Européenne qui collectent des données personnelles sur les résidents européens.

Le RGPD, pour quand ?

Le RGPD entrera en vigueur le 25 mai 2018.

Ce que le RGPD implique pour Saint-Louis Agglomération :

Saint-Louis Agglomération s’est engagée dans la démarche de mise en conformité dès le premier trimestre 2018. Des audits ont été menés au sein de tous les services : ils ont permis de réaliser un état des lieux des fichiers détenus par Saint-Louis Agglomération comportant des données personnelles, d’effectuer un diagnostic de leur conformité avec le RGPD, d’élaborer le registre des traitements et de mettre en place des procédures internes garantissant la protection des données personnelles.

En devenant responsables de la gestion des données personnelles qu’elles détiennent, les collectivités ont l’obligation de prendre toutes mesures utiles pour garantir aux citoyens ainsi qu’à leurs agents la sécurité de leurs données personnelles. Les collectivités s’insèrent ainsi dans une logique d’autocontrôle, orchestrée par le délégué à la protection des données (appelé DPO), obligatoirement désigné au sein de chaque collectivité.

Ce que le RGPD implique pour les citoyens :

Le RGPD renforce les droits des citoyens européens en leur offrant davantage de contrôle sur leurs données personnelles. Chaque citoyen aura le droit d’accéder à ses données personnelles détenues par les administrations, les entreprises et les associations, de les rectifier et de s’opposer à leur utilisation, en faisant la demande auprès de l’entité concernée. Ils détiennent un droit de portabilité afin de récupérer leurs données pour les transférer à un autre organisme, ainsi qu’un droit à l’oubli en cas d’atteinte à la vie privée.

Les citoyens devront être informés au préalable du traitement de leurs données personnelles effectué par l’organisme concerné et, dans certains cas, devront donner leur consentement.

Citoyens, quelques bonnes pratiques pour protéger vos données personnelles :

  • Sécurisez vos fichiers et votre ouverture de session au moyen d’un mot de passe, et changez-en régulièrement.
  • Archivez ou détruisez vos documents lorsque vous ne vous en servez plus.
  • Protégez l’écran de votre ordinateur à l’aide d’un filtre de confidentialité lorsque vous l’utilisez dans un lieu public (transport en commun, restaurant, …).
  • Ne dévoilez jamais vos mots de passe à d’autres personnes.

 

Retour à la liste